déc 19

Film documentaire sur l’huile végétale recyclée « LES HUILEUX »

« Les huileux »,

un petit film documentaire très instructif qui montre les différentes démarches autours du recyclage des huiles végétales carburant.

En savoir plus »

déc 19

Se chauffer à l’huile végétale recyclée avec une chaudière fioul

Chauffage

L’objectif de l’association Roule Ma Frite 66 est de recycler les huiles usées pour en faire, entre autres choses, du carburant domestique ou du combustible.

Au mois d’août 2013, La presse locale relayait l’information en faisant de petits reportages sur RMF66 et informait le grand public sur cette action:

« l’association Roule Ma Frite 66, récupère chaque semaine 300 litres d’huile dans des restaurants à Canet, Argelès et dans le Vallespir. Cette collecte évite aux restaurateurs d’aller apporter leurs huiles usagées à la déchetterie et de payer 25 centimes par litre. Cette huile est ensuite transformée et revendue à une quinzaine de particuliers catalans qui s’en servent par exemple de carburant pour les chaudières. »

En savoir plus »

déc 19

Roule ma frite 08 – Arenam

arenam

Partis de la réalisation d’un garage solidaire, arenam a récemment créé une antenne de RMF et « collecte, en circuit court, les huiles alimentaires usagées pour les revaloriser en combustible grâce à sa centrale de filtration.
En remplacement du fioul ou du diesel (pour usages sociaux), en complément de déchets pour leur méthanisation, l’huile de friture usagée constitue une énergie renouvelable, performante, économique et respectueuse de l’environnement. »
RMF66 souhaiterait développer un garage solidaire ici sur le modèle de celui d’Arenam.
En savoir plus »

déc 19

Que risque t’on à rouler à l’huile ?

Vous trouverez ci-après, un extrait de l’article rédigé par l’institut français des huiles végétales pures qui résume de manière très concise ce que vous risquez.

En savoir plus »

déc 19

Collecte de vos huiles usagées par Roule ma frite 66

Collecte

L’association roule ma frite 66 est un opérateur habilité à procéder à la collecte des huiles de fritures; nous confier vos huiles usagées vous permettra de respecter vos obligations règlementaires en ce qui concerne la gestion de ce déchet.

Confier vos déchets à RMF66 vous offre en outre l’opportunité de participer à une valorisation optimale de ces huiles usagées et d’apporter une ressource écologique et économique à des personnes vivant et consommant dans la mesure de leurs moyens sur le département des Pyrénées-orientales.

La valorisation de vos huiles permettra à l’association de mener ses actions en faveur de la préservation de notre environnement, de sensibiliser des scolaires sur la thématique du développement durable et de participer à la transition énergétique et à l’emploi local.

Restaurant, restauration collective, centre de vacance, maison de retraite, établissement de santé, ou tout autre producteur d’huiles alimentaires usagées,

roule ma frite 66 collecte gratuitement vos huiles (hors huile de palme) alimentaires usagées et peut vous mettre à disposition des contenants pour vidanger vos friteuses.

Cette prestation est gratuite et ne vous engage qu’a nous destiner vos huiles usagées et si vous employez des huiles de friture ou des frites précuites contenant de l’huile de palme , à réfléchir avec nous à comment y substituer d’autres références exemptes de palme.

Notre proximité et notre engagement sont un gage de service de qualité et de réactivité.

N’hésitez pas à nous contacter pour définir les modalités de mise œuvre de cette collecte ou pour tout renseignement complémentaire.

déc 19

Défi climatique, 5ème rapport du GIEC

GIEC

A l’occasion de la sortie du premier volet du 5ème rapport d’évaluation du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), la Chaire Développement durable de Sciences Po et la Fondation Nicolas Hulot organisaient un débat exceptionnel en présence de :

- Nicolas HULOT, président de la Fondation pour la Nature et l’Homme,
- Mathilde IMER, vice-présidente de l’association CliMates, étudiante à Sciences Po,
- Jean JOUZEL, climatologue, membre du bureau du GIEC,
- Laurence TUBIANA, directrice de la Chaire Développement durable de Sciences Po et de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri-Sciences Po)

En savoir plus »

déc 19

RMF66 dans le journal local de France 3 Pays Catalan le 4 juillet 2013

logo France 3

Après que Corinne SABOURAUD, journaliste à l’Indépendant, a publié un article dans l’édition du 01 juillet 2013, Pascale BARBES journaliste à FRANCE 3 a souhaité faire un sujet sur l’association ; un peu au pied levé ; et m’a suivi mardi matin dans une tournée à Agelès-sur-mer et Estagel.

J’espère que ce bref sujet, qui permet de se faire une idée plus claire des visées à la fois environnementales et sociales de RMF66 suscitera votre intérêt et vous incitera à souhaiter en savoir plus sur la démarche globale et le projet de roule ma frite 66, et à nous contacter ou carrément à venir à notre rencontre pour adhérer ou soutenir l’association.

Mes remerciements à Pascale BARBES et à son cadreur pour leur sympathie et leur travail.

déc 19

Pourquoi agir pour faire changer la règlementation française

loi

Agriculteurs, élus, citoyens pourquoi s’organiser pour faire modifier la règlementation sur les huiles végétales pures et recyclées.

Ou comment la règlementation actuelle est dictée par les intérêts de certains industriels.

En savoir plus »

déc 19

RMF66 paru dans « Le Monde »

Logo Le Monde

Roule ma frite 66 fait parler d’elle dans le journal « Le Monde ».

Voir l’article sur LeMonde.fr

déc 08

Comment Roule ma Frite 66 agit pour l’exclusion de l’huile de palme.

L’huile de palme, en plus d’être pleine d’acide gras saturés, néfastes pour la santé, est une calamité écologique.

En effet des milliers d’hectares de forêt tropicale sont rasés chaque année pour planter les palmiers qui servent à sa production. Des tonnes de pesticides sont déversées sur ces plantations qui produisent les plus de 40 Millions de tonnes par an qui, après avoir été transportées à travers le monde, inondent les linéaires de nos magasins via les industrie agroalimentaire et cosmétique qui raffolent de son bas coût de revient et de sa résistance à l’oxydation.

En savoir plus »

Articles plus anciens «