Quelques chiffres !

Coût de la pollution atmosphérique en Europe -> Le coût de la pollution atmosphérique en Europe est de près de 6.000 euros par seconde, soit 189 milliards !

Voir l’article en entier  

 

Consommation de frites dans le monde -> L’engouement suscité par les frites est tel que la consommation mondiale dépasse 11 milliards de kilos par an soit près de 350 kilos de frites par seconde … sans compter les frites fait maison !

Voir l’article en entier

 

Recyclage de canettes de boisson -> 62 canettes sont recyclées chaque seconde en France, soit près de 2 milliards de canettes par an, ce qui est peu sur les 59 milliards consommées sur l’année. Une canette met entre 100 et 500 ans à se recycler dans la nature.

Voir l’article en entier

—————————————–

La durée de vie des déchets dans la nature

Durée de vie des déchets les plus rapidement « biodégradables » :
Déchets se dégradant  de 12 mois à 10 ans :
  • Mégot de cigarette : de 1 à 2 ans (1 mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau,1 m3 de neige est pollué par 1 mégot)
  • Ticket de bus ou de métro : environ 1 an
  • Gant ou chaussette en laine : 1 an
  • Filtre de cigarette  : 1 à 5 ans
  • Papier de bonbon : 5 ans
  • Chewing-gum : 5 ans
  • Huile de vidange : 5 à 10 ans (1 litre d’huile peut couvrir 1000 m² d’eau et ainsi empêcher l’oxygénation de la faune et de la flore sous-marine pendant plusieurs années. De plus, rejetée dans le réseau des eaux usées, l’huile usagée colmate les filtres dans les stations de traitement de l’eau et perturbe les process d’épuration biologiques.)
Déchets se dégradant  de 10 ans à 1000 ans :

En savoir plus ici

 

Les 14 modes de transport les moins polluants

Le TGV  : 13 g CO2 / km

Voiture électrique : 22 g CO2 / km

TER, Intercités, Téoz : 43 g CO2 / km

Voiture avec agrocarburant : 85 g CO2 / km

2-roues jusque 125 cm3 : 113 g CO2 / km

Avion, vol long-courrier : 118 g CO/ km – L’avion a mauvaise réputation et est considéré comme un mode de transport polluant. Ce n’est pas faux mais son bilan est moins mauvais qu’on pourrait le penser en considérant son bilan sur les longs trajets : en effet, c’est au décollage et à l’atterrissage que sont enregistrés les plus grosses émissions de polluants et de CO2.  Voir : Avion, le ciel nous tombe sur la tête

Moto de plus de 750 cm3  : 123 g CO2 / km

Voiture diesel de taille moyenne : 127 g CO2 / km – L’émission en CO2 des voitures diesel diminue de 5 % par an grâce à de nouvelles techniques et à des normes plus contraignantes. Mais le diesel reste très polluant malgré les filtres à particules.Comme on le titrait récemment, le diesel se cache pour mieux revenir et fait de gros progrès.

Voiture hybride : 128 g CO2 / km

Autobus  : 130 g CO/ km

Voiture essence taille moyenne : 135 g CO2 / km

Avion, vol domestique : 145 g CO/ km

Les modes de transports ont un impact différent les uns des autres en termes de pollution et d’émissions de CO2. Le palmarès de l’ADEME des transports dits « propres » (mais que l’on préfère appeler « moins polluants », aucun ne peut être 100 % propre) bouleverse les idées reçues. En savoir plus : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>